Concours de recrutement dans le Premier degré : un scandale !

Thursday, April 11, 2019

 

Concours de recrutement dans le Premier degré :

un scandale !

 

Alors que les épreuves écrites du concours de recrutement des Professeur·es des écoles ont débuté ce lundi 8 avril, les candidat·es et les organisations syndicales ont appris quelques jours à l’avance le nombre exact de postes ouverts à concours et leur ventilation académique. C’est une triste première.

 

Au regard des chiffres annoncés, on comprend mieux pourquoi le ministère a attendu si longtemps avant de les publier. En effet, il y a 1100 postes en moins par rapport à la session 2019. C’est la seconde année consécutive que le nombre de postes diminue, alors que le nombre d’inscrit·es  est en hausse (+4%). C’est aussi ça le bilan Blanquer-Macron dans l’Éducation nationale alors que le primaire est affiché comme la priorité du gouvernement.

 

Pour la CGT Éduc’action, ces chiffres sont le résultat de la politique gouvernementale de suppression de 120000 emplois menée à l’encontre de la Fonction publique. Et cela touche particulièrement six académies (Rennes, Aix Marseille, Amiens, Lyon, Montpellier, Orléans-Tours) où le nombre de postes proposés sera divisé par deux en un an.

 

La CGT Éduc’action dénonce ces choix et leurs conséquences graves sur les conditions d’étude des élèves, de travail des personnels et qui va augmenter la crise actuelle du recrutement. Cela va aussi contraindre les académies à recourir massivement à des personnels contractuels pour combler le manque de d’enseignant·es. Cette chute du taux de recrutement va encore dégrader les possibilités de mobilités interdépartementales des personnels et restreindre les possibilités de départs en formation continue puisque les collègues ne seront pas remplacé·es dans leurs écoles…

 

Pour la CGT Éduc’action, il est impératif de sortir de la logique comptable d’une politique libérale pour réengager une politique volontariste de recrutement et de formation, nécessaire au bon fonctionnement du service public d’Éducation.

 

Il y a donc urgence à exiger cela et plus que jamais la CGT Éduc’action appelle les personnels à se mobiliser contre la politique du gouvernement et la loi Blanquer.

 

 

Télécharger ce communiqué au format pdf

 

 

Please reload

9 janvier

Grève et rassemblement contre le projet de retraites

 

Rennes 11h  Esplanade Charles de Gaulle

   Saint-Malo 10h30  Esplanade Saint-Vincent

Redon 14h
Sous préfecture

Vitré 17h
Place de la Gare

Fougères 17h30 Place Aristide Briand

AG des personnels  14h30

Rennes Carrefour 18
(7, rue d'Espagne/ métro Henri fréville)

​​

Du 9 janvier 18h au 10 janvier 8h

Nuit du Rail

Rue Pierre Martin Rennes

10 janvier

12h -14h

Galette des grévistes

devant la permanence du député LREM Florian Bachelier 2 rue de la Mabilais à Rennes

11 janvier

Rassemblement et manifestation contre le projet de retraites

Rennes 14h

Esplanade Charles de Gaulle

Saint-Malo 10h30

Sous-préfecture

 

30 janvier

CAPD 1er Degré

4 février

Commission exécutive

Les dernières déclarations de la CGT Educ'Action 35

dans les instances

Les dernières publications
de la CGT Educ'Action

Notre dossier PPCR

Please reload

 

 

La CGT Educ'Action 35

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

​​

    Bureau 120, 

31 Bd du Portugal 
CS 90837  
35208 RENNES Cedex

  

Permanences

le mercredi de 9h à 12h

le jeudi  de 9h30 à 16h30

   

Fixe : 02 99 79 82 91   

Mobile : 06 19 61 48 08

  
  35@cgteduc.fr

CDEN

05/09/19

13/03/19

08/02/19

Le Petit Cahier
1° degré N°55
avril 2019
pc55.png

PEF 159
Juin 2019

couv_pef_159.png
guide_syndical_2019.png

Soutenons toutes et tous la demande de
referendum contre la privatisation d'aéroports
de Paris

Signons et faisons signer
en cliquant ci-dessous

affiche-definitive-avion-fichier-spcial-

Derniers articles

Les Sites Nationaux
CGT Educ'Action
Le Site Fédéral
logo-Ferc-coul-2.jpg
Les Sites Confédéraux