L’École du socle n’est plus en marche, elle court !

Sunday, February 3, 2019

 L’École du socle n’est plus en marche, elle court !

 

Un amendement présenté par une députée La République en Marche a été adopté par la commission de l’Éducation de l’Assemblée nationale lors de l’étude cette semaine de la loi École de la confiance.

 

Cet ajout des député·es, consenti par le ministre Blanquer, permettra une évolution majeure et néfaste dans l’Éducation nationale : le regroupement des écoles du premier degré avec le collège pour former les établissements publics des savoirs fondamentaux, autrement dit, les Écoles du Socle. Par ce tour de passe-passe législatif, le ministre passe directement de l’expérimentation instaurée ces dernières semaines dans l’académie de Rennes à sa généralisation sans mise en place ni évaluation.

 

Ces futurs supers établissements seront instaurés par l’État sur demande des pouvoirs publics locaux, et avec un avis consultatif de la communauté éducative (dont les contours sont très flous).

 

Cette décision ancre davantage le démantèlement du Service public d’Éducation avec un nouveau transfert des prérogatives du ministère de l’Éducation nationale vers les collectivités territoriales.

Le nouveau cadre réglementaire va contraindre l’autonomie des écoles en les rattachant à l’autorité de la direction des collèges. Si les député·es mettent en avant l’intérêt des élèves (suivi et parcours individuels), il s’agit avant tout de faire des économies d’échelle (atteindre une « taille critique » d’établissements), d’instaurer une autorité de proximité pour les enseignant-es du premier degré et pérenniser l’École du Socle.

 

La CGT Éduc’action, n’est pas hostile à un travail conjoint ponctuel et volontaire entre le 1er degré et le collège, mais elle refuse ce pilotage qui a pour but d’imposer un carcan pédagogique et institutionnel dont les collègues ne veulent pas.

 

Pour la CGT Éduc’action, cette démarche va avoir de lourdes conséquences sur le système éducatif actuel. Elle est consciente que l’application de ces nouvelles dispositions se fera en priorité en milieu rural où les collectivités territoriales seront les grandes bénéficiaires de cet effet d’aubaine.

 

Après le rétropédalage de cette semaine sur la fusion des académies et un Comité Technique Ministériel qui a montré les limites du dialogue social.

 

La CGT Éduc’action combattra toute attaque visant à détruire le Service public d’Éducation et appelle, plus que jamais, les personnels à se mobiliser le 5 février prochain.

 

 

 

Télécharger le communiqué sous format pdf

 

 

Please reload

14 décembre

 

Manifestations  contre le projet de réforme des retraites 14h

Rennes, Esplanade Charles de Gaulle

16 décembre

​Réunion publique Carrefour 18 Rennes  18h30

17 décembre

 

Grève et Rassemblement contre le projet de retraites

Rennes 11h  Esplanade Charles de Gaulle

AG des personnels  14h30

(lieu à définir )

AG de l'AGI (Rennes 2) 17h30 Ateliers du vent

Réunion publique MJC Brequigny  Rennes  18h30

20 décembre

CDEN Bilan de rentrée 1er et 2nd Degré

4 février

Commission exécutive

​​​

Les dernières déclarations de la CGT Educ'Action 35

dans les instances

Les dernières publications
de la CGT Educ'Action

Notre dossier PPCR

Please reload

 

 

La CGT Educ'Action 35

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

​​

    Bureau 120, 

31 Bd du Portugal 
CS 90837  
35208 RENNES Cedex

  

Permanences

le mercredi de 9h à 12h

le jeudi  de 9h30 à 16h30

   

Fixe : 02 99 79 82 91   

Mobile : 06 19 61 48 08

  
  35@cgteduc.fr

CDEN

05/09/19

13/03/19

08/02/19

Le Petit Cahier
1° degré N°55
avril 2019
pc55.png

PEF 159
Juin 2019

couv_pef_159.png
guide_syndical_2019.png

Soutenons toutes et tous la demande de
referendum contre la privatisation d'aéroports
de Paris

Signons et faisons signer
en cliquant ci-dessous

affiche-definitive-avion-fichier-spcial-

Derniers articles

Les Sites Nationaux
CGT Educ'Action
Le Site Fédéral
logo-Ferc-coul-2.jpg
Les Sites Confédéraux