Violence à l’école : l’escalade sécuritaire

Friday, November 9, 2018

 

Violence à l’école : l’escalade sécuritaire


Suite à la large diffusion de la vidéo d’un élève braquant une professeure dans son lycée, la France s’est émue de la violence qu’il pouvait exister dans certains établissements scolaires.


Face à cette émotion, le Président de la République et son gouvernement ont choisi de ne pas écouter les attentes des personnels et des organisations syndicales, mais de communiquer sur un renforcement de l’encadrement sécuritaire des établissements.


La CGT Éduc’action dénonce cette méthode qui consiste à recruter et nommer désormais des personnels de direction issu·es de la police ou de la gendarmerie. Elle tient d’ailleurs à adresser son soutien aux collègues de Stains en grève pour protester contre une telle nomination dans leur établissement. La CGT Éduc’action dénonce également le développement de stages de cohésion de ces mêmes personnels de direction dans des camps d’entrainement militaires comme ce fut le cas cette semaine en région parisienne. L’uniforme serait alors le seul gage d’ordre et de respect… De façon générale, elle refuse que les principales mesures visant à rétablir de la sérénité dans les écoles et autres établissements du second degré soient principalement l’introduction de personnels policiers dans le milieu scolaire. C’est une fausse bonne réponse comme nous l’avions déjà dénoncé lors de l’installation de policiers dans les écoles de Nice ou la création des équipes académiques mobiles de sécurité.


La CGT Éduc’action s’oppose au développement du tout-sécuritaire dans l’Éducation nationale et à l’idée du Président de la République d’installer des personnels de sécurité si « la communauté éducative […] en décide ». Nous ne sommes pas dupes, ces choix ne seront pas ceux des personnels, mais bien des décideurs publiques et hiérarchiques. Ils ne permettront pas de lutter efficacement et durablement contre la violence connue dans quelques établissements.


Pour la CGT Éduc’action, il est dangereux de vouloir faire croire que la violence s’est généralisée dans l’Éducation nationale. Si elle existe plus particulièrement dans certains territoires, elle doit être combattue de façon globale et avec des moyens conséquents. La CGT Éduc’action estime que la meilleure voie pour pacifier les relations à l'École se décline avec des moyens pour les élèves et les personnels permettant un travail pédagogique de qualité et une émancipation sociale. C’est par cet intermédiaire qu’on parviendra à réinstaurer la confiance dans l'École. C'est donc l'exact contraire que de former des personnels de direction à la discipline militaire.


En outre, la CGT Éduc’action estime qu’il est obligatoire de développer et réimplanter les Services publics de proximité dans des zones délaissées pour retrouver une cohésion. Ce ne sont pas les armes et le tout-répressif qui nous sauvent de la violence, mais des rapports humanisés et des perspectives pour sortir de la misère économique et sociale.


 

Lire notre communiqué au format pdf

 

 

Please reload

19 octobre  

Rassemblement "Non aux charters"
15h Aéroport de Rennes St Jacques de la Lande

 

21 octobre  

Réunion publique contre le projet de restructuration nationale du réseau des Finances Publiques et pour le maintien des Services publics

18h30 Mairie de Chartres de Bretagne

6 novembre

RIS Premier Degré

Conditions de travail
9h-12h Rennes
maison des associations

12h30 Rassemblement devant la DSDEN 35

15 novembre  

Conférence régionale Ploufragan (22)

19 novembre

Réunion La Collective Bretagne à Saint Brieuc

29 novembre

journée d'étude académique Enseignement adapté UD CGT Rennes

2 décembre

Commission exécutive

5 décembre

Journée de grève interprofessionnelle contre le projet de réforme des retraites

Les dernières déclarations de la CGT Educ'Action 35

dans les instances

Les dernières publications
de la CGT Educ'Action

Notre dossier PPCR

Please reload

 

 

La CGT Educ'Action 35

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

​​

    Bureau 120, 

31 Bd du Portugal 
CS 90837  
35208 RENNES Cedex

  

Permanences

le mercredi de 9h à 12h

le jeudi  de 9h30 à 16h30

   

Fixe : 02 99 79 82 91   

Mobile : 06 19 61 48 08

  
  35@cgteduc.fr

CDEN

05/09/19

13/03/19

08/02/19

Le Petit Cahier
1° degré N°55
avril 2019
pc55.png

PEF 159
Juin 2019

couv_pef_159.png
guide_syndical_2019.png

Soutenons toutes et tous la demande de
referendum contre la privatisation d'aéroports
de Paris

Signons et faisons signer
en cliquant ci-dessous

affiche-definitive-avion-fichier-spcial-

Derniers articles

Les Sites Nationaux
CGT Educ'Action
Le Site Fédéral
logo-Ferc-coul-2.jpg
Les Sites Confédéraux