Futures spécialités du lycée général et technologique : l’hypocrisie de la réforme mise à nue

Sunday, September 9, 2018

Le ministère de l’Éducation nationale vient de confirmer par une note de service ce que la CGT Éduc’action pressentait dès le départ ; les spécialités du cycle terminal du lycée général et technologique ne seront pas offertes aux élèves dans l’ensemble des établissements.

Ne seront finalement surpris de cette annonce que celles et ceux ayant bien voulu penser une seule minute que la réforme, rejetée très majoritairement par le Conseil Supérieur de l’Éducation au mois d’avril dernier, cherchait à casser la logique discriminante des  séries telles qu’elles sont organisées à l’heure actuelle.
Au contraire, le choix imposé de spécialités en fin de seconde et de 1ère est fortement lié aux attendus définis pour l’accès à l’enseignement supérieur. Cela constitue le lien entre le lycée et sélection à l’entrée de l’université via Parcoursup.

Il ne s’agit donc que de rendre l’orientation post bac plus précoce qu’elle ne l’est déjà, mais aussi plus complexe. En effet, dès la seconde, les élèves et leurs familles, devront se positionner sur les poursuites d’études supérieures et de déterminer le dosage de spécialités et options permettant au mieux de répondre aux algorithmes mis en place dans les établissements du supérieur.
Ce ne peut être que plus discriminant encore que le lycée actuel pour les élèves issu·es des classes populaires moins armé·es pour faire les bons choix que les familles qui maitrisent le système éducatif.L’annonce d’une restriction de l’offre de spécialités dans chaque lycée décale en partie ces choix à l’orientation en fin de 3e. En effet, il semble évident que nombre d’élèves, particulièrement les plus fragilisé·es socialement, choisiront le lycée le plus proche de leur domicile et hésiteront à en changer en fin de seconde malgré l’absence d’une spécialité qu’ils ou elles auraient pu vouloir suivre. Cette restriction de l'offre impactera aussi les lycées en milieu rural. Inégalités sociales, inégalités territoriales, c'est bien le service public de l’Éducation qui est ébranlé

D’autre part, cette annonce ne fait que souligner l’accentuation de la concurrence entre établissements. Elle se traduit par les tentatives d’attirer les « meilleur·es » élèves et les classes moyennes et supérieures.
Diplôme du baccalauréat qui n’a plus de national que le nom, avec la multiplication des épreuves « maisons », Parcoursup qui permet de prendre l’adresse de l’établissement comme critère de sélection et évaluations généralisées des lycées… Le lycée voulu par JM Blanquer et le gouvernement est celui de l’élitisme exacerbé et de la sélection généralisée. En bref, le lycée du tri social de plus en plus clairement assumé.

La CGT Éduc’action demeure résolue à construire, avec les personnels, le rapport de force permettant de le mettre en échec et d’élaborer collectivement un projet de lycée permettant l’émancipation et le libre choix des poursuites d’études au sein d’une scolarité obligatoire de 3 à 18 ans.

 

Lire le communiqué au format pdf

 

 

 

 

Please reload

9 janvier

Grève et rassemblement contre le projet de retraites

 

Rennes 11h  Esplanade Charles de Gaulle

   Saint-Malo 10h30  Esplanade Saint-Vincent

Redon 14h
Sous préfecture

Vitré 17h
Place de la Gare

Fougères 17h30 Place Aristide Briand

AG des personnels  14h30

Rennes Carrefour 18
(7, rue d'Espagne/ métro Henri fréville)

​​

Du 9 janvier 18h au 10 janvier 8h

Nuit du Rail

Rue Pierre Martin Rennes

10 janvier

12h -14h

Galette des grévistes

devant la permanence du député LREM Florian Bachelier 2 rue de la Mabilais à Rennes

11 janvier

Rassemblement et manifestation contre le projet de retraites

Rennes 14h

Esplanade Charles de Gaulle

Saint-Malo 10h30

Sous-préfecture

 

30 janvier

CAPD 1er Degré

4 février

Commission exécutive

Les dernières déclarations de la CGT Educ'Action 35

dans les instances

Les dernières publications
de la CGT Educ'Action

Notre dossier PPCR

Please reload

 

 

La CGT Educ'Action 35

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

​​

    Bureau 120, 

31 Bd du Portugal 
CS 90837  
35208 RENNES Cedex

  

Permanences

le mercredi de 9h à 12h

le jeudi  de 9h30 à 16h30

   

Fixe : 02 99 79 82 91   

Mobile : 06 19 61 48 08

  
  35@cgteduc.fr

CDEN

05/09/19

13/03/19

08/02/19

Le Petit Cahier
1° degré N°55
avril 2019
pc55.png

PEF 159
Juin 2019

couv_pef_159.png
guide_syndical_2019.png

Soutenons toutes et tous la demande de
referendum contre la privatisation d'aéroports
de Paris

Signons et faisons signer
en cliquant ci-dessous

affiche-definitive-avion-fichier-spcial-

Derniers articles

Les Sites Nationaux
CGT Educ'Action
Le Site Fédéral
logo-Ferc-coul-2.jpg
Les Sites Confédéraux