Dotations budgétaires 2017 : Encore insuffisant !

Wednesday, February 1, 2017

Lors du Comité Technique Ministériel du 15 décembre dernier, la Ministre a annoncé la création de 4311 postes pour le 1er degré, soit en hausse de 476 postes par rapport à la rentrée 2016. Si la Ministre se félicite de ces créations de postes alors que les effectifs élèves seraient en baisse, la réalité vécue dans les écoles depuis 2012 est plus que mitigée.

 

En effet, entre la réforme des rythmes scolaires, la nouvelle carte de l’Éducation prioritaire, la mise en place des dispositifs « Plus de Maitres que de Classes » ou de « Scolarisation des moins de 3 ans », les conditions réelles de travail ne se sont guère améliorées. En effet, le nombre d’élèves par classe n’a cessé d’augmenter dans de nombreux départements, la formation continue reste en panne, les RASED n’ont pas été reconstitués (et sont même mis à mal avec le futur CAPPEI), la transformation des CLIS en ULIS a modifié la mission des enseignant-es spécialisé-es en personne ressource et a souvent imposé des inclusions forcées dans les classes ordinaires (qui se surajoute aux élèves en difficulté ou avec des préconisation MDPH avec ou sans AESH).

 

La ventilation des 4311 postes se fera selon des priorités précises : plus de 2000 postes seront dédiés aux dispositifs « Plus de Maitres que de Classes » et « scolarisation des moins de 3 ans », 100 postes au titre de conventions dites « ruralité », et plus de 1500 postes pour les moyens de remplacement qui font encore nettement défaut dans tous les départements.

 

Malgré tout, les conditions de travail des personnels et d’apprentissage des élèves risquent de ne pas s’améliorer. Le nombre d’élèves par classe risque de ne pas baisser. Si les écoles hors Éducation prioritaire ou celles rurales risquent une nouvelle fois de payer le prix fort de cette ventilation, aucune garantie n’est donnée aux écoles classées REP ou REP+. Dans certains départements, les DASEN font la chasse aux petites écoles en mettant la pression sur les élu-es pour imposer des regroupements, des fusions et fermer de nombreuses écoles.

 

Pour la CGT Éduc’action, la rentrée prochaine suis la même logique que les années précédentes ; opération de communication pré-électorale et saupoudrage de moyens.

 

 

Please reload

29 janvier

Grève et rassemblement contre le projet de retraites

 

Rennes 11h  Esplanade Charles de Gaulle

Redon 15h
Sous préfecture

Fougères ​17h30 Place Aristide Briand

   Combourg 18h Parvis du lycée

30 janvier

18h

Manifestation aux flambeaux

départ de Charles de Gaulle

30 janvier

CAPD 1er Degré

4 février

Commission exécutive

6 février

20h

Débat public retraite avec Conférence gesticulée

à la Maison des associations Rennes

Flyer à télécharger

Les dernières déclarations de la CGT Educ'Action 35

dans les instances

Les dernières publications
de la CGT Educ'Action

Notre dossier PPCR

Please reload

 

 

La CGT Educ'Action 35

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

​​

    Bureau 120, 

31 Bd du Portugal 
CS 90837  
35208 RENNES Cedex

  

Permanences

le mercredi de 9h à 12h

le jeudi  de 9h30 à 16h30

   

Fixe : 02 99 79 82 91   

Mobile : 06 19 61 48 08

  
  35@cgteduc.fr

CDEN

05/09/19

13/03/19

08/02/19

Le Petit Cahier
1° degré N°55
avril 2019
pc55.png

PEF 159
Juin 2019

couv_pef_159.png
guide_syndical_2019.png

Soutenons toutes et tous la demande de
referendum contre la privatisation d'aéroports
de Paris

Signons et faisons signer
en cliquant ci-dessous

affiche-definitive-avion-fichier-spcial-

Derniers articles

Les Sites Nationaux
CGT Educ'Action
Le Site Fédéral
logo-Ferc-coul-2.jpg
Les Sites Confédéraux