Augmentation des démissions d’enseignant-es : les stagiaires victimes du manque de formation


Le rapport Carle du 24 novembre 2016 note une hausse très inquiétante du nombre de démissions d’enseignant-es depuis 2012 : 1280 titulaires et 805 stagiaires en 2015/2016.

Ces données indiquent un mal-être persistant des personnels dans leur travail. Concernant les titulaires, il n’est plus rare de croiser des collègues qui souhaitent une reconversion professionnelle, une mise à disposition pour découvrir d’autres professions ou qui se voient opposer un refus de démissionner de la part de leur administration. Proportionnellement, ce sont les stagiaires qui sont les plus touché-es par cette hausse importante : dans le premier degré, on passe de 1 % de démissions en 2012 à 3,2 % en 2016 et dans le second degré de 1,1 % à 2,5 %. Si le sénateur Carles parle du "caractère éprouvant de l’année de stage", le ministère lui n’a pas réagi et ne propose aucune explication.

Les médias ont, ces derniers jours, repris ces chiffres. Du côté du ministère, la seule réaction a été de minimiser ces démissions et d’en faire un phénomène marginal.

La CGT Éduc'action alerte depuis plusieurs mois sur ces situations. Sur le terrain, nous constatons que les stagiaires sont débordé-es. La formation, telle qu’elle est actuellement organisée, est la source de la très grande majorité des démissions des stagiaires. Le ministère renvoyant ces problématiques aux académies qui renvoient aux ESPE qui renvoient aux universités… bref, personne n’est responsable.

La CGT Éduc'action demande une réunion urgente pour que le ministère mette en place une réelle la formation de ses personnels. Il s’agit aussi de faire un bilan de la désastreuse réforme de la formation des enseignant-es. Pour la CGT Éduc'action, l’une des solutions est de de revenir à un niveau II (licence) pour la base du recrutement, deux années de stage étant ensuite validées par un Master 2. Et surtout, les stagiaires ne doivent pas être considéré-es comme des moyens d’enseignement : ils et elles doivent pouvoir se consacrer pleinement à leur formation.

Montreuil, le 12 janvier 2017

Le communiqué au format pdf

21 novembre

11h : République

Rassemblement contre la loi sécurité globale

14h : Esp. CdGaulle

Rassemblement contre les violences sexistes et sexuelles

24 novembre

GT promotions

25 novembre

CDEN : bilan de rentrée

 

Journée internationale contre les violences sexistes et sexuelles

26 novembre

Conseil Acad. de Formation

Conseil acad. de l'Education Nat.

1er décembre

Journée de grève AED et vie scolaire

Rassemblement

 

 

La CGT Educ'Action 35

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    Bureau 120, 

31 Bd du Portugal 
CS 90837  
35208 RENNES Cedex

  

Permanences

le jeudi et le vendedi

de 9h à 16h

   

Fixe : 02 99 79 82 91   

Mobile : 06 19 61 48 08

  
  35@cgteduc.fr

Les dernières déclarations de la CGT Educ'Action 35

dans les instances

CAPD 1er Degré
 

04/06/20

+

Compte rendu

CTSD

 

20/11/20​​

CDEN

03/07/20

Les dernières déclarations de la CGT Educ'Action Bretagne

dans les instances

CAPA
 

PLP 05/03/20

PLC 05/03/20

CCP
 

ANT 05/06/20

AESH 29/09/20

CTA
 

17/11/20

Déclaration

Réponses du rectorat

CTSA
 

13/10/20

CCAFCA
 

24/06/20

Les dernières publications de la CGT Educ'Action

Comité Technique Ministériel

03/11/20

Conseil Supérieur de l'Education

06/10/20

​​

2 pages "Spécial" Greta nov. 2020

4 pages "Spécial" Concours 2021

8 pages "Spécial" Stagiaires 1er et 2nd degré en INSPE rentrée 2020

8 pages "Spécial" Non-titulaires octobre 2020

4 pages "Spécial" ATSS janvier 2020

Le Petit Cahier
1° degré N°63
novembre 2020
PEF 165 : Mutation 2021

Derniers articles

Les Sites Nationaux
Le Site Fédéral
Les Sites Interprofessionnels
twitter_logoB.png
facebook_logoB.png
CGT Educ'Action
facebook_logoB.png
logo-Ferc-coul-2.jpg
CGT.png
facebook_logoB.png