Sécurité dans les écoles : Vigilance oui, mais ni psychose ni astreinte..

Saturday, September 17, 2016

 

Pour la CGT Educ’action 35, s’il est important d’assurer la sécurité des élèves dans l’enceinte de l’école sur le temps scolaire, la demande de fournir 3 numéros de portable personnel de collègues (dont le directeur) pour être averti d’un danger ou risque d’attentat ne peut nous satisfaire. Pour la CGT Educ’action 35, il ne peut y avoir confusion entre vie privée et vie professionnelle. Alors qu’on demande aux collègues d’utiliser leur boite académique, il ne peut y avoir d’exigence quant à fournir un numéro de téléphone portable personnel.

 

Pour nous, cela pose plusieurs problèmes :

  • Les collègues ne disposent pas tous de téléphone portable. L’administration doit le cas échéant fournir des téléphones portables en limitant bien évidemment l’usage aux temps scolaires pour que cela ne dérive pas à une astreinte sans limite. Cela ne résout d’ailleurs en rien la réactivité puisque celui-ci ne peut être constamment lu pendant les temps d’enseignement.

  • le téléphone personnel est par définition privé et familial, qui plus est parfois sur liste rouge ; il est possible de le confier à d’autres membres de la famille et par conséquent, les collègues ne peuvent pas être joint sur leur portable ; d’ailleurs la messagerie ni le mode de réponse ne sont donc censés être « professionnels » ce qui pose des limites évidentes à son utilisation dans le cadre souhaité par la Division de la Prospective et de la Performance.

  • En situation de travail ou dans les transports, le téléphone peut être presque toujours sur le mode silencieux, au fond d’un cartable : il ne peut donc être considéré comme un moyen fiable, rapide, pour contacter les collègues.

  • il ne paraît pas d’une grande logique que l’administration exige l’utilisation de la messagerie professionnelle (et non un mél personnel), organisant ainsi la confusion entre nos communications téléphoniques privées et professionnelles.

  • enfin, se pose la question de la responsabilité des collègues en cas de non lecture du message d’alerte dans les temps ? Il n’est pas possible de faire porter aux collègues une telle responsabilité.

La CGT Educ’action 35 appelle à ne pas donner de coordonnées personnelles. Elle soutiendra et défendra les collègues qui refuseront de fournir leur coordonnées ou celles et ceux dont la responsabilité pourraient être engagée contre eux.

 

Please reload

19 octobre  

Rassemblement "Non aux charters"
15h Aéroport de Rennes St Jacques de la Lande

 

21 octobre  

Réunion publique contre le projet de restructuration nationale du réseau des Finances Publiques et pour le maintien des Services publics

18h30 Mairie de Chartres de Bretagne

6 novembre

RIS Premier Degré

Conditions de travail
9h-12h Rennes
maison des associations

12h30 Rassemblement devant la DSDEN 35

15 novembre  

Conférence régionale Ploufragan (22)

19 novembre

Réunion La Collective Bretagne à Saint Brieuc

29 novembre

journée d'étude académique Enseignement adapté UD CGT Rennes

2 décembre

Commission exécutive

5 décembre

Journée de grève interprofessionnelle contre le projet de réforme des retraites

Les dernières déclarations de la CGT Educ'Action 35

dans les instances

Les dernières publications
de la CGT Educ'Action

Notre dossier PPCR

Please reload

 

 

La CGT Educ'Action 35

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

​​

    Bureau 120, 

31 Bd du Portugal 
CS 90837  
35208 RENNES Cedex

  

Permanences

le mercredi de 9h à 12h

le jeudi  de 9h30 à 16h30

   

Fixe : 02 99 79 82 91   

Mobile : 06 19 61 48 08

  
  35@cgteduc.fr

CDEN

05/09/19

13/03/19

08/02/19

Le Petit Cahier
1° degré N°55
avril 2019
pc55.png

PEF 159
Juin 2019

couv_pef_159.png
guide_syndical_2019.png

Soutenons toutes et tous la demande de
referendum contre la privatisation d'aéroports
de Paris

Signons et faisons signer
en cliquant ci-dessous

affiche-definitive-avion-fichier-spcial-

Derniers articles

Les Sites Nationaux
CGT Educ'Action
Le Site Fédéral
logo-Ferc-coul-2.jpg
Les Sites Confédéraux