AESH : encore un plan de licenciement et toujours davantage de précarité

Saturday, October 3, 2015

 

 

Des milliers d’AVS se sont retrouvé-e-s au chômage le 1er septembre à l’issue de leurs deux années de contrat CUI, malgré un décret du 27 juin 2014, qui permet à chaque salarié-e ayant exercé deux années la fonction d’AVS sous contrat CUI de postuler au nouveau métier d’AESH. C’est un nouveau plan de licenciement qu’a organisé le gouvernement. Le nombre d’emplois est tellement faible qu’il n’y a pratiquement aucune chance pour eux-elles d’y accéder ! Et pourtant, les besoins restent criants auprès des élèves en situation de handicap. Ainsi, ce sont de nouveaux salariés précaires sous contrats CUI qui seront à nouveau recrutés. Mais au mieux le... 1er octobre ! En effet, entre la décision du Ministère du Travail de procéder à une relance des contrats aidés, annoncée en juin, et la ventilation académique par le Ministère, les services dans les départements n’ont généralement pas pu procéder aux recrutements pour la rentrée. D’où la colère d’un grand nombre de parents qui attendent de l’aide pour leurs enfants.

 

La situation des contrats de droit public AESH n’est guère meilleure car les rectorats n’ont eu que très tardivement les possibilités de recrutement. Et encore, dans certains dépar-tements, la création de CLIS (oups ! non, on dit « ULIS école » maintenant) et d’ULIS collège a entraîné un redé-ploiement des emplois d’AED vers les emplois d’AESH ! Concernant le handicap, la Refondation tant vantée par le Ministère se fait toujours dans la précarité et à moyens constants ! Dans de nombreux départements, les choix budgétaires imposés par le ministère au rectorat, ont entraîné une réduction d’heures de travail des personnels passant d’un temps plein à un temps partiel imposé de 60 % à 75 %. Cette situation est inac-ceptable quand on connaît leur faible niveau de rémunération. Les temps de synthèse, de nécessaire préparation avec les enseignants, de relation avec les familles ou de formation ne sont toujours pas pris en compte dans leur quotité de travail !

 

Enfin avec la fusion des services départementaux dans le cadre de la réforme territoriale et de la fusion des services académiques, la rentrée est catastrophique à la fois pour les élèves en situation de handicap et pour les personnels eux-mêmes (AVS, AESH et enseignant-es). Dans certains départements, la MDPH a près de 6 à 9 mois de retard dans les préconisations aggravant encore un peu plus l’inclusion des élèves en situation de handicap et accentuant ainsi les difficultés scolaires.

 

Pour la CGT Éduc’action, il est urgent que cesse le recours à la précarité sous toutes ses formes. Nous revendiquons la création d’un véritable emploi statutaire de la fonction publique correspondant au métier d’AESH.
Cet emploi doit être à temps plein et créé en nombre suffisant pour répondre à tous les besoins. Une véritable formation doit être proposée aux salarié-es débouchant sur une réelle qualification de niveau bac permettant ainsi la titularisation de tous les personnels qui ont exercé la mission d’AVS quel que soit leur contrat.

 

Petit lexique

  • AESH : Accompagnants des Élèves en Situation de Handicap. CDD ou CDI de droit public instauré par l’article 124 de la Loi n°2013-1278 du 29 décembre 2013 et le décret d’application n°2014-724 du 27 juin 2014. Les AESH sont recruté-es pour assurer les fonctions d’Aide l’Inclusion Scolaire des Élèves en Situation de Handicap.

  • CUI-CAE : Contrat Unique d’Insertion - Contrat d’Accompagnement vers l’Emploi. Ce sont des contrats aidés de droit privé pour une durée maximale de deux ans (5 ans dans certaines conditions).

  • AISESH : Aide à l’Inclusion Scolaire des Élèves en Situation de Handicap. C’est la fonction exercée par les AESH et la plupart des salarié-es en CUI-CAE dans les écoles.

  • AADE : Aide Administrative à la Direction d’École. Cette fonction n’est assurée que par des salarié-es sous contrat CUI-CAE.

  • AVS : Auxiliaire de Vie Scolaire. C’est l’ancien nom de la fonction des AISESH. Le nom a été changé car la formation qui devrait déboucher sur le diplôme correspondant au nouveau métier des AESH comportera un tronc commun avec les AMP (Aide Médico-Psychologique) et les AVS (Auxiliaire de Vie Sociale).

Tags:

Please reload

19 octobre  

Rassemblement "Non aux charters"
15h Aéroport de Rennes St Jacques de la Lande

 

21 octobre  

Réunion publique contre le projet de restructuration nationale du réseau des Finances Publiques et pour le maintien des Services publics

18h30 Mairie de Chartres de Bretagne

6 novembre

RIS Premier Degré

Conditions de travail
9h-12h Rennes
maison des associations

12h30 Rassemblement devant la DSDEN 35

15 novembre  

Conférence régionale Ploufragan (22)

19 novembre

Réunion La Collective Bretagne à Saint Brieuc

29 novembre

journée d'étude académique Enseignement adapté UD CGT Rennes

2 décembre

Commission exécutive

5 décembre

Journée de grève interprofessionnelle contre le projet de réforme des retraites

Les dernières déclarations de la CGT Educ'Action 35

dans les instances

Les dernières publications
de la CGT Educ'Action

Notre dossier PPCR

Please reload

 

 

La CGT Educ'Action 35

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

​​

    Bureau 120, 

31 Bd du Portugal 
CS 90837  
35208 RENNES Cedex

  

Permanences

le mercredi de 9h à 12h

le jeudi  de 9h30 à 16h30

   

Fixe : 02 99 79 82 91   

Mobile : 06 19 61 48 08

  
  35@cgteduc.fr

CDEN

05/09/19

13/03/19

08/02/19

Le Petit Cahier
1° degré N°55
avril 2019
pc55.png

PEF 159
Juin 2019

couv_pef_159.png
guide_syndical_2019.png

Soutenons toutes et tous la demande de
referendum contre la privatisation d'aéroports
de Paris

Signons et faisons signer
en cliquant ci-dessous

affiche-definitive-avion-fichier-spcial-

Derniers articles

Les Sites Nationaux
CGT Educ'Action
Le Site Fédéral
logo-Ferc-coul-2.jpg
Les Sites Confédéraux